Articles

Affichage des articles du août, 2013

Palpitation funambule

Image
~.~
Un livre,

palpitation funambule d'une émotion.
Au fil d'une page, se tisse

un paysage.
~.~




     Texte : © Sandra Dulier  
Auteur de Fleur de Poésie, Source de Vie Peinture : La lecture ~ Auguste Renoir ~ 1890 ~ Musée du Louvre ~ Paris

 ~.~

Extrait de Plume funambule (1)

J'aimerais une plume volubile, grimpante aux cimes de la parole, caressante... nuage et vent. J'ignore le puits d'écriture et j'implore dame Lune au soleil couchant. Je danse les chants millénaires, je cueille l'herbe folle des rêves inavoués et les sème dans les sillons inconnus et fertiles d'autres regards. Les mots sont des harpistes volages qui saltimbanquent le temps et l'espace d'irrationnelles beautés. Je joue entre le nom et le verbe, glissant au dictionnaire de ma calligraphie ces néologismes tintant mes lignes de troubadour. De mes châteaux parcourus, d'Espagne ou celtiques, je promène mes rubans de velours sur le ciel des anges. Je suis vagabonde, baladine, de tulle et de fer, d'infinis vertiges dont se pâme le jour. Quand le printemps murmure l'été de mes automnales hivernées, je frissonne et cueille les fruits de mes voyages et de mes errances.

Orage sur le Bassin d'Arcachon

Le ciel claque sa toile  Et l'horizon se voile,
 Le bleu ombre d'orage
 Les dunes et rivages.  Roselières lagunées,
 En courbures penchées,
 Enterrent les vasières,
Îles protectionnaires.  L'océan saline l'eau,
 Envahissant les chenaux;
 Marée en bottes hautes
 Débordant sur les côtes.  Les échasses pinèdes
 Craquellent leurs faîtes
 Et vertigent de leur chant
 Les passes au Couchant.
© Sandra Dulier Auteur de Fleur de Poésie, Source de Vie

Souffle

Le monde est désenchanté,
désenfanté de ses miracles.



Combien de regards lourds

posés sur le temps ?




Pourtant la vibrance

reste une symphonie

si l'être humain garde

en lui cette part de liberté

qu'une vie a engendrée.


Tourner son visage au soleil,

cueillir chaque signe du beau,

respirer la terre de nos créations,

fructifier nos talents,

danser sous le Souffle.




Et si les larmes coulent,

en parsemer de pureté

le monde et ses médiocrités.




Tourner les pages du vide

et accueillir la plénitude.


Nous sommes chercheurs d'or,

de pierres de lune et

d'étoiles naissantes.




Rien de négociable dans ce puits,

mais une eau transparente comme la joie.




Gardons au coeur le battement d'infini

qui ouvre les portes de l'espérance.


Que le ciel de nos rêves

illumine nos matins. 

© Sandra Dulier Auteur de Fleur de Poésie, Source de Vie
Retrouvez l'auteur sur son site
www.sandradulier.com

Carte postale du Bassin d'Arcachon

Les lumières de sable irisé affleurent au cœur du Bassin. Le regard vers les passes, un petit baigneur cueille les coquillages d'eau saline.

Là, s'offrent au curieux observateur les choristes fretins et les crabes pianistes. Les galets transparents, d'une caresse ourlée par les vagues, luisent dans l'onde.
   Le Petit Poucet des Mers les a déposés pour qu'un vent coquin puisse retrouver la route des océans.  Dans les flots intérieurs battent les âmes marines ; huîtres creuses, perlières de dunes et poussières d'écume. Un matin, à marée basse, Pyla-sur-Mer en son île dore ses collines sous un ciel léger de canicule.


© Sandra Dulier Auteur de Fleur de Poésie, Source de Vie
www.sandradulier.com

Quand l'enfant dessine

Il crayonne son monde avec soin et application. Il trace les lignes de la maison où le soleil brille au-dessus de la feuille. Deux arbres verts et trois tulipes rouges tigent vers le ciel bleu où un nuage mouton glisse.
 — Regarde maman, j'ai dessiné l'herbe et, tu sais, il y a aussi les fourmis !
L'enfant dessine le visible et l'invisible, le fort et le fragile, laissant les parties blanches à ce jardin encore inconnu que sera son avenir.
Il faut peu à l'enfant. Une feuille et des couleurs et, de ses doigts de magicien, naît le plus beau des paradis.
Dans le silence installé, les marqueurs cigales s'invitent en chant et c'est toute la maison qui murmure ce temps retrouvé.
Chut ! Défense de déranger !
© Sandra Dulier - Retrouvez l’auteur sur son site www.sandradulier.com et ses livres Ambres salines, regards d'écume (2017), Carnets poétiques (2016), Fleurs d'écume (2015) et Fleur de poésie source de vie (2012) sur TheBookEdition.