Une nuit, au bord de l'onde




Au pays des rêves, l'or

sur le ruisseau éternel des jours

est paisible rivière 

où dansent les libellules, 

fines et élégantes ballerines 

sur la pointe du vent. 

Morphée souffle l'argent de lune 

sur les paupières closes du ciel.



© Sandra Dulier
Si vous aimez, partagez ce billet.
Merci ! A bientôt.

Commentaires

  1. Bonsoir, je vous découvre.
    Emportée...
    merci
    sophie

    RépondreSupprimer
  2. Merci Sophie. Que les mots envolent, oiseaux migrateurs de paix et de sérénité.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre regard et au plaisir de vous lire.